Cabinets dentaires

Le port du masque pour le praticien évite la contamination directe, mais qu'en est-il des surfaces environnantes ? Projetés dans l'air, les virus et les bactéries deviennent très mobiles, circulent d'une pièce à l'autre, transportés par les mouvements de personnes. En conséquence, les vêtements, les surfaces et les instruments deviennent vecteurs d'agents pathogènes. Le cabinet dentaire est un lieu pourvu d'instruments et de matériel de soin directement ou indirectement en contact avec le public. Ces équipements demandent une désinfection virale et microbienne d'excellente qualité. Or, la décontamination de ces locaux s'avère difficile à mettre en œuvre du fait des nombreuses surfaces en contact avec l'air. Lors de leur utilisation, les instruments de soin (turbines, pièces à main, détartreur, ...) produisent des projections aériennes de salive, de sang, porteurs de germes. Ces particules en suspension dans l'air se déposent sur toutes les surfaces du local. Le nettoyage manuel s'avère fastidieux pour un résultat d'une qualité moyenne au vu de l'accès pas toujours évident des surfaces à traiter. La difficulté de cette manœuvre entraîne souvent une décontamination irrégulière. Assurer l'asepsie de toutes les surfaces du cabinet dentaire est indispensable pour éviter tout risque de contamination.

Principales références : Plus de 1 000 cabinets dentaires en France